L'église du Mesnil Théribus, un patrimoine remarquable à protéger

Le vitrail de Saint-léger
Très beau Vitrail représentant Saint­Léger , évêque martyr d'Autun au VII siècle.
Mis à mort à Arras en 678, il fut l'un des saints les plus populaires du Moyen Âge en France et dont une partie des reliques se trouve dans l'église de Saint­-Léger-en-­Bray (construite en 1547). Le vitrail est un don du Conseil de la Fabrique du Mesnil­ Théribus. Le maître peintre ­verrier Charles Lévêque (1820 – 1889) était membre du Conseil municipal de Beauvais et avait son atelier rue Christ d'Or à Beauvais entre 1858 et 1888.

Dès 1878, il s'associe à Louis Koch qui prend sa succession. C'est ce dernier qui donnera une dimension internationale à l'entreprise. A la mort de Koch en 1904, l'atelier passe aux mains des Houille père et fils. Cet atelier disparait malheureusement avec ses archives dans l'incendie de Beauvais en 1940. Charles Lévêque a travaillé dans de nombreuses églises de l'Oise, comme Saint­Jacques de Compiègne et Saint­Germain de Clermont. Ses vitraux ont connu une large diffusion au ­delà du département.

Les céramiques du carrelage du sol
Remarquable carrelage au sol aux motifs très variés.
Il provient de la fabrique de céramiques des Frêres Aimé et Achille BOULENGER à Auneuil et datent de la seconde moitié du 19 semblables dans de nombreuses églises de la région.
Il s'agit de mosaïques faites de carreaux en céramique incrustés, moulés, se présentant le plus souvent dans les trois couleurs de base : ocre­ jaune, rouge « sang de bœuf » et noir. Le jaune correspond à la teinte obtenue naturellement lors de la cuisson de l'argile locale. Le rouge « sang de bœuf » est obtenu à partir d'un mélange d'argile.

Toute information concernant l'origine de ces carreaux, serait la bienvenue et pourrait être communiquée à la Mairie de Le Mesnil-Théribus par courriel (mairielemesniltheribus@wanadoo.fr) , ou lors des heures d'ouverture de la mairie : mardi et vendredi de 18:00 à 20:00.